Volta a Catalunya 2024, Emīls Liepiņš après le premier podium WorldTour : « Nous allons essayer à nouveau, mais cela dépendra des grimpeurs

Emīls Liepiņš a terminé le sprint de la quatrième étape de la Volta a Catalunya 2024 en troisième position. Le Letton de la Équipe dsm-firmenich PostNL a su capitaliser sur le travail de ses coéquipiers pour réaliser une nouvelle fois une excellente performance en WorldTour, ne cédant que dans le sprint à Lleida face à deux jeunes talents tels que Marijn van den Berg (EF-EasyPost) et Arne Marit (Intermarché-Wanty). Le champion national de Lettonie a ensuite déclaré à nos micros que l’objectif de l’équipe dans cette étape était la victoire et qu’ils avaient serré les dents dans les trois premières fractions pour essayer de gagner aujourd’hui.

« Nous étions unis parce que cette quatrième étape était notre objectif et nous étions ici pour la victoire, mais un podium en WorldTour est toujours quelque chose de bien. Je pense que c’était un sprint intéressant pour les spectateurs parce qu’il était très mouvementé, sans rond-point et tout le reste. Je suis content parce que les trois premières étapes ont été très dures, mais dans ma tête je n’arrêtais pas de penser à la quatrième étape. Hier, j’étais à deux doigts d’abandonner parce que UAE-Emirates tirait à un très bon rythme. Aujourd’hui, c’était enfin une bonne étape pour moi aussi.

Le sprint d’aujourd’hui a été très chaotique et l’absence d’une équipe forte pour mener la danse a affecté la dynamique de positionnement dans le dernier kilomètre. Cependant, Liepiņš était très satisfait du travail de ses coéquipiers : « L’équipe a fait un excellent travail, j’ai toujours réussi à rester dans la roue de l’un de mes coéquipiers. Ce sont des gars expérimentés et je leur fais confiance. Ils m’ont mis dans la roue d’un coureur d’Ineos et avant le pont, j’étais en troisième position. Quelqu’un m’a doublé par l’arrière, puis le sprint a commencé et c’est le plus fort qui l’a emporté. C’était une bonne bataille pour la position.

Lire Aussi  UAE Tour Women 2024, nouveau sprint et nouvelle domination de Lorena Wiebes - 2ème Chiara Consonni, dans le Top10 également Fidanza, Guazzini et Confalonieri

Le coureur de 31 ans est un sprinteur plutôt coriace dans les montées et il espère que les coureurs du classement général ne voudront pas rouler trop fort lors de l’étape de demain. Il aurait ainsi une chance de tenir la roue du groupe de tête et de jouer ses cartes dans un hypothétique sprint final. « C’est sûr qu’on va essayer, mais ça dépend beaucoup des grimpeurs. S’ils gardent un rythme élevé, ce sera vraiment difficile pour les sprinters, car les ascensions ne seront pas faciles du tout.

Chantal Martin