Volta a Catalunya 2024, nouvelle performance solo de Tadej Pogačar – Le Slovène domine, Mikel Landa et Antonio Tiberi sur le podium du jour.

La troisième étape de la Volta a Catalunya 2024 se conclut par le succès de Tadej Pogačar. Le Slovène a doublé sa victoire de la veille et a également conquis le sommet de Port Ainè, l’arrivée d’une étape caractérisée par trois longues ascensions. La star de la UAE Team Emirates a salué tout le monde à 7 kilomètres de l’arrivée, répondant d’abord à une attaque de Mikel Landa (Soudal-QuickStep) et s’est ensuite échappé avec un rythme qui était tout simplement ingérable pour tous les autres. Landa a été le premier des ‘autres’, 48″ derrière le vainqueur du jour, et a tout de même terminé deuxième, tandis que la troisième marche du podium du jour a été occupée par Antonio Tiberi (Bahrain Victorious), qui a réalisé une bonne performance en finale avec son coéquipier Wout Poelspuis quatrième.

La vidéo de l’arrivée

Le récit de la course

Après les événements de la veille, beaucoup ont cru à la possibilité d’une échappée et cela s’est traduit par un début de course endiablé. Le premier à s’élancer, dès le départ officiel, est Bauke Mollema (Lidl-Trek). Atteint en deux étapes par Florian Lipowitz (Bora – hansgrohe) et Javier Romo (Movistar Team) ayant gagné un maximum de vingt secondes, le coureur néerlandais a cependant été rattrapé par le peloton après vingt kilomètres d’une course qui gagnait en intensité au fur et à mesure que les pentes commençaient à se faire sentir sous les roues des coureurs.

Alors que la route commence à grimper vers Port de Toses, les coureurs de l’équipe de France de la course à pied se sont retrouvés dans le peloton. Steven Kruijswijk (Team Visma | Lease A Bike) et William Junior Lecerf (Soudal Quick-Step) pour essayer, rejoint par Jesús Peña (Team Jayco AlUla) et Jack Haig (Bahrain – Victorieux) avant que EF Education – Easypost ne se rapproche, ramenant le peloton en dessous. Romo a immédiatement réessayé, mais sans succès. Les prochaines étapes sont Hugh Carthy (EF Education – Easypost), Mauri Vansevenant (Soudal Quick-Step), Andreas Kron (Lotto Dstny), Juan Pedro López (Lidl-Trek), Christopher Juul-Jensen (Team Jayco AlUla) et Nicolas Prodhomme (Decathlon Ag2r La Mondiale Team), qui a réussi à creuser un petit écart. Sur eux Harold Tejada (Astana Qazaqstan Team) et Ethan Hayter (Ineos Grenadiers), imités peu après par Haig (Bahrain – Victorious). C’est à ce moment-là que le peloton semble commencer à céder de l’espace, permettant également à l’équipe de l’équipe de l’Ineos Grenadiers de s’échapper. Andreas Leknessund (Uno-X Mobility) et Pau Miquel (Equipo Kern Pharma).

Lire Aussi  Tour Down Under Women 2024, dernière étape et victoire de Sarah Gigante !

Mais seul le Norvégien parvient à revenir, tandis que l’Espagnol doit abandonner, dépassé lui aussi par Joan Bou (Euskaltel-Euskadi), qui tente à son tour une remontée. Mais l’action du Basque n’est pas non plus couronnée de succès et l’aide de son coéquipier ne suffit pas. Mikel Bizkarrales deux n’ayant pas suivi l’action de Iván Ramiro Sosa (Movistar Team) et Alex Baudin (Decathlon Ag2r La Mondiale Team), qui n’ont pas tardé à revenir en tête. D’un groupe alors mené par l’équipe UAE Team Emirates et s’approchant à nouveau des coureurs de tête ont également émergé Amanuel Ghebreigzabhier (Lidl-Trek) et Stephen Williams (Israël – Premier Tech), qui n’a pas tardé non plus à rattraper l’écart, qui a atteint 14.

Une composition qui ne semble toutefois pas trouver le bon équilibre, entraînant de nouveaux sprints. Suite à ces accélérations, seuls Mauri Vansevenant (Soudal Quick-Step), Juan Pedro López (Lidl-Trek), Hugh Carthy (EF Education – Easypost), Iván Ramiro Sosa (Movistar Team) et Christopher Juul-Jensen (Team Jayco AlUla) sont restés en tête, Nicolas Prodhomme (Decathlon Ag2r La Mondiale Team), Harold Tejada (Astana Qazaqstan Team), Andreas Kron (Lotto Dstny), Stephen Williams (Israel – Premier Tech) et Andreas Leknessund (Uno-X Mobility), tandis que dans le peloton les tentatives de Salvatore Puccio (Ineos Grenadiers) et Louis Meintjes (Intermarché-Wanty).

Au sommet de la montée, les onze hommes de tête ont plongé dans la descente avec seulement 26 secondes d’avance sur un groupe qui a progressivement rattrapé tous les coureurs intercalés, à l’exception de Hayter, qui a réussi à rejoindre les premières rampes de descente. Le malheureux Juul-Jensen, victime d’une crevaison, était quant à lui inévitablement rattrapé par un groupe désireux de calmer les ardeurs dans la descente. L’écart est alors passé à 50 secondes, mais dans les kilomètres suivants au fond de la vallée, il n’a pas beaucoup augmenté, atteignant 1’15 » peu après la mi-course.

Lire Aussi  Dwars door Vlaanderen 2024, la liste de départ finale

Les échappés ont pu jouer les points et les bonifications lors de la première arrivée volante de la journée (Carthy est passé en premier) et ont ensuite vu leurs chances s’envoler lorsque, dans les premières rampes du Port de Cantò, Visma-Lease a Bike a donné une très forte accélération en tête du peloton. En quelques kilomètres, l’échappée a été absorbée et, à 65 km de l’arrivée, ils se sont retrouvés tous ensemble. Ils ont continué sous la poussée des coureurs jaunes, et de Kruijswijk en particulier, jusqu’au Gpm, où Tejada est passé en premier et où pas plus de 40 coureurs sont passés pour constituer le groupe des meilleurs.

La descente se déroule sans encombre et ils arrivent à l’arrivée volante de Rialp, où ils passent en tête Aleksandr Vlasov (Bora-hansgrohe), qui prend ainsi un bonus de 3″. Immédiatement après, commence la montée finale, dans laquelle il tente de prendre l’avantage. Victor de la Parte (Euskaltel-Euskadi), à qui les EAU ne laissent que quelques secondes d’avance. Soudal-QuickStep essaie de courir de plus en plus fort et lance l’attaque de Mikel Landaà -7 de l’arrivée. Le seul à réagir est Tadej Pogačar (UAE Team Emirates), qui prend sa roue et place ensuite une accélération à laquelle il est impossible de répondre.

Le Slovène s’éloigne et s’échappe vers son deuxième succès consécutif. Derrière lui, on tente de réagir en premier Sepp Kuss (Visma|Lease a Bike) et ensuite Chris Harper (Jayco-AlUla), qui a partagé quelques centaines de mètres avec Landa. Mais le Basque, à -3 de l’arrivée, a encore accéléré et s’est permis une arrivée brillante, toujours, cependant, derrière un Pogačar imprenable. Dans le final, les autres hommes du classement se sont battus et le duo de Bahrain Victorious, composé de Antonio Tiberi e Wout Poelsrespectivement troisième et quatrième, juste devant Kuss.

Résultat Étape 3 Volta a Catalunya 2024

Classements Volta a Catalunya 2024

Chantal Martin