Volta ao Algarve 2024, Remco Evenepoel termine victorieux avec un frisson : « J’ai fait toute la dernière montée avec 54 : c’était difficile, mais il y a pire dans la vie ».

Remco Evenepoel a fermé le Volta ao Algarve 2024 avec une victoire et deux secondes places, des résultats qui lui ont permis de dominer le classement général de la course par étapes portugaise pour la troisième fois de sa carrière. Le coureur de Soudal-QuickStep Soudal-QuickStep a semblé contrôler la situation à sa guise lors de la dernière étape, qui s’est terminée au sommet de l’Alto do Malhão, une ascension aux pentes particulièrement raides et également abordée quelques dizaines de kilomètres plus tôt, dans une étape marquée par un grand rythme et l’attaque à distance de Wout van Aert (Visma|Lease a Bike) et Ben Healy (Ef Education-EasyPost).

Panique ? Non, nous sommes restés calmes – les mots d’Evenepoel recueillis par nos correspondants – Je crois qu’on l’a vu à la télévision. Mes camarades ont dû dépenser beaucoup d’énergie, en commençant à chasser plus tôt que prévumais nous avons montré à quel point nous sommes forts, surtout mentalement. Nous avons très bien géré la situation.

Le Belge révèle : « Dans la finale, j’ai eu un problème mécanique avec la boîte de vitesses et j’ai dû faire toute la dernière montée avec le 54 devant…. C’est dur de faire une montée avec des sections de près de 20 % de pente avec un tel ratio, ça m’a fait très mal aux jambes. Mais je suis resté calme, même si je préfère avoir une cadence élevée dans les montées. Au final, mon accélération finale n’a pas été idéale, car j’avais perdu beaucoup de puissance avant. Mais c’est la vie, il y a pire ». Evenepoel a essayé de faire une bonne tentative pour la victoire d’étape, mais il a été dépassé par Daniel Martinez (Bora-hansgrohe).

Lire Aussi  Volta a Catalunya 2024, Arne Marit se mange les mains pour sa deuxième place au sprint : "J'aurais peut-être dû partir plus tôt parce que j'avais la jambe droite".

Evenepoel a remporté sa troisième victoire à la Volta ao Algarve et détient désormais le record de victoires avec le Portugais Belmiro Silva (triomphateur entre 1977 et 1984) : « J’aime toujours venir ici, il y a un bon niveau et c’est une bonne façon de se préparer pour les courses suivantes – la pensée du vainqueur de l’arc-en-ciel de Wollongong 2022 et, en contre-la-montre, de Glasgow 2023 – De retour pour la première place ? Nous verrons, peut-être que je pourrais continuer à le faire tous les deux ans, car c’est bon pour moi.« . Le Belge a remporté les éditions 2020, 2022 et même 2024.

Chantal Martin