Volta NXT Classic 2024, Timo Kielich domine Pascal Eenkhoorn ! 4ème Francesco Busatto

Timo Kielich conquiert le Volta NXT Classic 2024. Le porteur d’un Alpecin dominant – Deceuninck avec une tactique de course très agressive s’impose nettement dans un sprint à deux face à Pascal Eenkhoornavec lequel il avait formé un duo à dix kilomètres de l’arrivée, se détachant du groupe de tête qui s’était formé peu avant, mêlant échappés de la première heure et contre-attaquants. Parmi ceux-ci Francesco Busatto (Intermarché-Wanty), qui a terminé la course en quatrième position, dépassé par Henri Uhligcoéquipier du vainqueur. Parmi les hommes de tête, on trouve également un Gianluca Brambilla (Q36.5 Pro Cyling) et Simone Gualdi (Intermarché-Wanty), rattrapé en finale par le groupe.

La vidéo de l’arrivée

L’histoire de la course

Il faut plusieurs tentatives avant que la bonne échappée ne parvienne à s’échapper. Les premiers kilomètres sont en effet une succession d’attaques et de contre-attaques, et ce n’est qu’au bout d’une cinquantaine que neuf hommes reçoivent le feu vert du peloton. Tobias Bayer (Alpecin-Deceuninck), Francesco Busatto et Simone Gualdi (Intermarché-Wanty), Gianluca Brambilla (Q36.5 Pro Cycling Team), Mathijs Paasschens (Lotto Dstny), Tomas Kopecky (TDT-Unibet), Johan Meens (Bingoal WB), Frank Van Den Broek (Team dsm-firmenich PostNL) et Mike Schuch (Parkhotel Valkenburg), dont l’avance s’est rapidement stabilisée à 2’30 » avant de commencer à diminuer à l’approche de la mi-course.

Lire Aussi  UAE Tour 2024, Brandon McNulty : "Je me suis davantage concentré sur les contre-la-montre en vue des Jeux".

Le peloton est contrôlé par Intermarché-Wanty, Israel – Premier Tech et Visma | Lease a Bike, Alpecin – Deceuninck et Lotto Dstny, mais à mesure que le peloton se rapproche, les sprints se multiplient. La situation s’est alors débloquée grâce aux actions de Pascal Eenkhoorn (Lotto Dtsny), qui est revenu en solitaire à l’avant tandis que Brambilla tentait un coup en solitaire avant d’être repris, et de Huub Artz (Intermarché-Wanty), qui a réussi à son tour à revenir sur les coureurs de tête avant de partir en solitaire, mais lui non plus n’a pas eu de chance.

Entre-temps, les poursuivants ont été rejoints par d’autres coureurs dont Harm Vanhoucke (Lotto Dstny), Timo Kielich et Henri Uhlig (Alpecin-Deceuninck, Joe Blackmore (Israel – Premier Tech). Le groupe de tête a donc été entraîné principalement par Alpecin-Deceuninck, qui a accéléré le rythme et a commencé à mettre en difficulté de nombreux anciens attaquants du matin. Mais à 15 kilomètres de l’arrivée, c’est Eenkhoorn qui a trouvé le coup décisif sur Mheerelindje, répondant à une tentative du jeune Van den Broek, avant de le laisser sur place.

Lancés par ses compagnons, les poursuivants sont néanmoins rejoints par Kielich, formant un redoutable duo à dix kilomètres de l’arrivée. Les poursuivants ne parvenant pas à s’organiser, les deux hommes ont pu gagner 20 secondes en peu de temps, un petit capital qui leur a permis de se disputer la victoire dans un sprint qui a vu Kielich s’imposer nettement, malgré la tentative d’Eenkhoorn de prendre les devants.

Lire Aussi  Bruges-La Panne 2024, l'itinéraire (Altimétrie et Planimétrie)

Résultat Volta NXT Classic 2024

Chantal Martin