Déclaration de transfert d’Okan Buruk

Lors de la 23e semaine de la Trendyol Super Lig, Galatasaray a battu le Gaziantep FC 2-1 dans un match où il était mené 1-0. Les Yellow Reds, qui comptent 60 points, conservent leur deuxième place avec des moyennes.

Le directeur technique de Galatasaray, Okan Buruk, a fait part de la victoire à beIN SPORTS.

« Les records sont battus, mais nous les battons en tant que communauté. Notre objectif principal est d’être champion plutôt que de battre des records. Aujourd’hui, nous avons remporté une victoire importante sur le chemin du championnat. Ce sont les matches qui peuvent nous apporter le titre de champion. Nous attachons une importance particulière à ces matches. Pendant un moment, après le 1-0, j’ai eu peur moi aussi. Dans une ou deux positions, ils n’ont pas marqué, dans une ou deux positions, nous les avons fermés. En fin de compte, nous avons joué un bon match et Dieu nous a donné le résultat. Mes joueurs ont faim et veulent gagner. Nous avons des lacunes, nous voulons les combler pendant la période des transferts ».

DERNIÈRE SITUATION EN MATIÈRE DE TRANSFERTS

Buruk a fait ces déclarations lors de la conférence de presse qui s’est tenue après le match au cours duquel il a battu le Gaziantep FC 2-1 au RAMS Park dans le cadre de la 23e semaine de la Trendyol Super League.

Buruk a déclaré qu’il s’agissait d’un match comme il s’y attendait : « Nous pensions que l’adversaire défendrait en 5-4-1. Je pensais que lorsque nous serions patients et calmes, les passes entre les blocs et le jeu vertical nous permettraient d’obtenir un résultat. C’est ce que nous avons fait tout au long du match. Parfois, nous avons correctement effectué les passes entre les blocs, mais nous n’avons pas réussi à faire les passes qui nous auraient permis de nous positionner clairement autour de la surface de réparation. Le match s’est toujours déroulé comme si nous allions marquer un but, mais nous avons marqué au moment où nous ne nous y attendions pas. Nous avons joué correctement avec et sans le ballon pendant la plus grande partie du match. Nous nous sommes retrouvés dans trop de positions. Nous avons gagné à la fin. Bien sûr, c’est très important de gagner. Les buts de dernière minute sont particulièrement précieux. Je pense que c’est une victoire méritée.

Okan Buruk a expliqué que l’équipe avait eu un problème de concentration sur le but encaissé et a déclaré : « Nous aurions pu être plus concentrés après le coup de pied arrêté sur le but encaissé. Nous avons donné 1 ou 2 occasions de transition après le but encaissé. L’important aujourd’hui était de gagner. Nous nous sommes trop souvent retrouvés en position de force, nous aurions dû marquer plus de buts. Nous n’avons pas eu de chance, quatre ballons ont touché le poteau. Je tiens à remercier mes joueurs pour leurs efforts et nos supporters qui nous ont soutenus ».

– Je veux un latéral droit et un latéral gauche rapidement

Le directeur technique de l’équipe jaune-rouge a déclaré que des transferts devraient être effectués sur les deux ailes de la défense.

Rappelant que Sacha Boey a été transféré au Bayern Munich (Allemagne) pour un montant record, Buruk a déclaré

Lire Aussi  Fenerbahçe commence à préparer le match contre Adanaspor

« Mon objectif est de gagner des matches avec les joueurs dont je dispose. Nous sommes à court de joueurs en ce moment. Nous essayons de jouer en créant des alternatives, en particulier aux postes d’arrière droit et gauche. Nous avons parlé à notre président. M. Erden fait des efforts et notre direction nous soutient. Nous devons transférer un latéral droit et un latéral gauche rapidement, d’ici vendredi. Cela nous soulagera à plusieurs postes. Aujourd’hui, nous avons utilisé Kaan comme arrière droit, il a bien joué en général. Berkan a joué au poste d’arrière gauche et Barış est passé au poste d’arrière gauche après le match. Tous mes joueurs font de leur mieux. Parfois, nous utiliserons Kaan au milieu de terrain. Parfois, nous essaierons d’effectuer une rotation au poste de stoppeur. Nous voulons effectuer des transferts le plus rapidement possible afin que je puisse résoudre cette équation. Nous faisons beaucoup d’efforts dans ce sens ».

Affirmant que lui et son équipe sont constamment à la recherche de joueurs, l’entraîneur de 50 ans a déclaré : « Nous cherchons un remplaçant pour Sacha et un arrière gauche. Nous sommes dans une période difficile et nous cherchons des postes difficiles. Il n’est pas facile d’effectuer des transferts au cours de la dernière semaine de la fenêtre de transfert, mais nous ferons de notre mieux. En outre, nous ferons de notre mieux pour gagner tous les matches que nous jouerons. Nous n’avons pas d’excuses. Nous avons un bon groupe, nous avons de bons joueurs. C’est pourquoi je n’ai aucune excuse, nous devons continuer à gagner ».

Soulignant que les priorités en matière de transfert sont l’arrière droit et l’arrière gauche, Buruk a déclaré : « Il peut y avoir de nombreuses opportunités pour d’autres postes. Nous pouvons écrire à l’Europe jusqu’à vendredi. Ensuite, la période des transferts en Turquie se poursuivra. Ma principale préoccupation pour le moment est d’éliminer les déficiences, notamment en défense.

– Boey a écrit une histoire incroyable

Buruk souligne que Sacha Boey, qui a quitté le club en gagnant 30 millions d’euros hors bonus, a écrit une histoire incroyable.

Se référant au développement de Sacha Boey, Okan Buruk a déclaré : « Il est nécessaire de remercier ceux qui ont contribué au processus de transfert, de jeu et de vente de Sacha. Mais la plus grande part revient à Sacha lui-même. Il a travaillé dur, il a travaillé dur. S’il faut parler de quelqu’un ici, il faut parler de la stabilité de Sacha Boey, de sa détermination à travailler et à être un exemple. Il a écrit une histoire incroyable. J’espère qu’il aura beaucoup de succès là-bas aussi ».

– Assignon est l’un des joueurs mentionnés.

En précisant que le latéral droit Lorenz Assignon, qui évolue à Rennes, en première division française, est à l’ordre du jour, Buruk a poursuivi ses propos comme suit :

« Le transfert de Sacha n’était pas quelque chose que nous attendions ou que nous avions prévu. Vous produisez beaucoup d’alternatives mais elles partent vers d’autres équipes en temps voulu. Angelino est également parti à la Roma. Ces joueurs devaient partir pour ouvrir le quota de joueurs étrangers. On peut faire quelque chose après leur départ. Nous étions en train de nous préparer, mais ils sont partis dans d’autres équipes ou l’équipe voulait les garder. Nous continuons à travailler sur de nombreux joueurs. Lorenz Assignon est l’un des joueurs mentionnés, mais nous n’avons pas encore eu de réunion claire. Il y a beaucoup de noms pour les postes d’arrière droit et gauche. Nous devons agir rapidement pour le transfert d’après-demain. Nous travaillons en toute bonne foi. Notre direction fait de son mieux pour rendre nos supporters heureux. J’espère que dans les quatre jours qui restent, nous trouverons un joueur qui nous servira de tremplin pour l’Europe.

Lire Aussi  BREAKING NEWS | Mauro Icardi à Istanbul : "Je vais marquer beaucoup de buts et nous écouterons 'I'll be in love' dans le stade"

– « Barış a augmenté sa valeur lorsqu’il a joué à tous les postes »

Okan Buruk a déclaré qu’il ne voulait pas qu’un autre joueur quitte l’équipe.

Lorsqu’on lui demande comment il voit la possibilité d’un départ de Barış Alper Yılmaz, dont le nom est sur le marché des transferts, l’expérimenté technicien déclare : « Barış a augmenté sa valeur lorsqu’il a joué à tous les postes. C’est la même chose pour nous. Il est très important pour un joueur de football d’être polyvalent. Pour l’instant, nous ne pouvons pas permettre à de tels joueurs de quitter notre équipe. Tous nos joueurs sont suivis. Notre effectif est très précieux. Même si ce n’est pas le cas aujourd’hui, il y aura des offres lors de la période de transfert estivale. Nous voulons conserver notre effectif actuel et procéder à des transferts. Nous avons moins de joueurs en ce moment. Je ne peux pas utiliser beaucoup de mes joueurs en raison de la Coupe d’Afrique des Nations, des blessures et des pénalités. Je ne veux pas perdre d’autres joueurs pendant cette période. »

– Je ne crois pas que la supériorité psychologique existe.

Buruk a déclaré qu’il n’y avait pas de supériorité psychologique dans la course au titre.

On a rappelé à Buruk que l’équipe était en concurrence point par point avec Fenerbahçe et lorsqu’on lui a demandé quelle était l’équipe psychologiquement supérieure, Buruk a répondu : « Il n’y a pas de supériorité psychologique dans la course au championnat :

« Les derniers matches sont difficiles pour les deux équipes. Fenerbahçe a également remporté ses trois derniers matches avec difficulté. Ils ont été menés au score ou ont gagné grâce à un but à la dernière minute. Nous avons également des matches de ce type. Fenerbahçe joue également de manière dominante comme nous. Les deux équipes sont d’humeur positive et ne veulent pas perdre de points. Les années précédentes, perdre des points aurait pu être considéré comme normal, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il y a une course incroyable. Les deux équipes doivent gagner et font de leur mieux pour y parvenir. Nous voulons être l’équipe qui commet le moins d’erreurs ici. L’équipe qui commettra le moins d’erreurs sera championne. Nous voulons conserver nos droits jusqu’à la fin de la saison et devenir champions. Je sais que nous devons faire mieux pour cela. Je ne crois pas qu’il y ait une supériorité psychologique. Les deux équipes ont le même nombre de points et les chances sont égales. C’est dans les gènes de Galatasaray de gagner le championnat pour lequel ils sont en course. Nous voulons poursuivre cette course. Notre objectif est de remporter un nouveau championnat. Cependant, nous voyons aussi à quel point Fenerbahçe joue bien et dispose d’un bon effectif.

Christine Aubert