Emre Belözoğlu a réagi aux arbitres : Nous n’avons jamais été aussi intouchables

Dans le match reporté de la 16e semaine de la Trendyol Super League, le MKE Ankaragücü a fait match nul 1-1 avec Corendon Alanyaspor à l’extérieur. Le directeur technique du MKE Ankaragücü, Emre Belözoğlu, a réagi à l’arbitre après le match disputé sous une pluie battante.

Belözoğlu aux arbitres : « Nous n’avons jamais été aussi intouchables »

Emre Belözoğlu a déclaré qu’il ne trouvait pas normal de jouer le match sous une pluie battante.

« Nous n’avons pas eu beaucoup de chance que le terrain soit mauvais. Je suis désolé, c’était un match où nous pouvions facilement obtenir la récompense de notre dur labeur. Un carton rouge, un but erroné et un terrain en mauvais état. C’est dommage pour eux de jouer au football sur ce terrain pendant 25-30 minutes, c’est dommage pour les téléspectateurs. Quand on dit quelque chose aux arbitres sans les insulter, ils peuvent répondre. Nous n’avons jamais été aussi intouchables, je ne sais pas pourquoi ».

QUE S’EST-IL PASSÉ LORS DU MATCH ALANYASPOR – ANKARAGÜCÜ ?

Une pluie diluvienne s’est abattue sur le match disputé à Alanya. L’arbitre central Direnç Tonusluoğlu a arrêté le match à la 75e minute et a demandé aux joueurs s’ils voulaient continuer le match. Les joueurs voulaient que le match continue.

Belözoğlu, lors de la conférence de presse organisée après le match, a déclaré qu’un match avait été joué dans des conditions météorologiques et de terrain très difficiles et que tous ceux qui s’étaient battus sur le terrain et la commission d’arbitrage devaient être félicités.

Emre Belözoğlu a déclaré qu’ils avaient reçu un carton rouge alors que tout allait très bien pour eux et que leurs adversaires ne tiraient pas du tout et a déclaré : « Nous avons fait une action en deuxième mi-temps que nous pensions payante. Nous avons fait une autre action et nous avons été récompensés. »

Lire Aussi  Deux départs à Fatih Karagümrük

Notant que ce fut un match difficile pour les techniciens, Belözoğlu a déclaré ce qui suit :

« Je ne trouve rien à dire sur les 25-30 minutes du match. Le ballon est joué sur le terrain, il n’est pas joué…. Nous ne pouvons rien dire non plus aux arbitres. Ils ont l’immunité, mashallah. Il n’y a donc pas grand-chose à dire. Je suis désolé, je suis désolé. 30 minutes de travail acharné ont été mises à mal. Il n’y avait rien à regarder pendant ces 30 minutes pour les téléspectateurs et les spectateurs. Ce que je peux dire au nom de mes joueurs, c’est qu’ils ont fait preuve d’une attitude très valable sur le terrain. Je trouve que leur réaction dans le respect des règles du jeu et leur volonté de ne pas perdre sont très importantes. Je trouve aussi que l’ambiance dans le vestiaire est très précieuse. Je félicite mes collègues qui ont joué dans ces conditions difficiles. »

Christine Aubert