Fatih Tekke C’est un match dont nous sommes sortis perdants

Tekke a déclaré lors de la conférence de presse organisée après le match qu’il n’y avait rien à dire à part le chaos de la deuxième mi-temps.

Soulignant que l’adversaire a marqué un but dans ce chaos, Tekke a déclaré : « Lorsque le match était jouable en termes de terrain, les deux équipes étaient désireuses d’avoir le ballon. Alanyaspor, qui dirigeait le jeu et le ballon, n’était pas très efficace dans la troisième zone. L’équipe rivale ressemblait plus à une équipe qui attendait et cherchait une attaque rapide. Nous avons pu entrer davantage dans le match grâce à la formation que nous avons changée par la suite.

Déclarant qu’il y a eu une position de tête faible dans le match qui, selon eux, aurait dû être un but, Tekke a souligné qu’il y a eu deux points de rupture dans le match à part cela.

Expliquant qu’il ne voyait pas le carton rouge du MKE Ankaragücü parmi ces points de rupture, Tekke déclarait : « Mais j’ai vu notre carton rouge et normalement je pense que cette position ne devrait même pas être un carton jaune. Parce qu’il y a un contact avec le pied du joueur, d’accord. Mais je pense que ceux qui jouent au football l’évalueront avec beaucoup plus de précision ».

Tekke a déclaré avoir averti ses joueurs après le carton rouge et a ajouté ce qui suit :

« Nous avons commis une erreur. Cette erreur nous a coûté deux points. Peut-être qu’elle nous a coûté plus. Leroy Fer au poste de numéro 6 était une position importante pour nous. Je ne peux pas dire que nous ayons beaucoup de joueurs à ce poste. Nous avons des blessés. En termes de football aujourd’hui, je peux dire des choses positives jusqu’à la première partie où l’adversaire a reçu un carton rouge. A part cela, nous avons perdu le match. Un point, c’est toujours important, mais ce n’est pas bon pour le joueur que nous avons perdu. Nous devons oublier cela et nous préparer pour le match de Başakşehir dès que possible. Je félicite Ankaragücü. »

Lire Aussi  Patrick Kluivert : "Nous devons faire attention à tous les détails"

Christine Aubert