Fenerbahçe fournit 1050 conteneurs aux victimes du tremblement de terre

Après les tremblements de terre qui se sont produits à Kahramanmaraş et qui ont affecté 11 provinces, Fenerbahçe a soutenu la campagne Shoulder to Shoulder, qui a été mise en œuvre avec la famille du football afin de soutenir les citoyens de la région, avec 1050 conteneurs, 550 au total. La cérémonie de signature du don de conteneurs s’est tenue en présence du président de Fenerbahçe, Ali Koç, et du président de la TFF, Mehmet Büyükekşi.

Ali Koç a déclaré qu’une grande catastrophe avait secoué la société en tant que pays : « Je salue nos spectateurs avec amour et respect. Je voudrais souhaiter la bienvenue au président de la Fédération turque de football, aux précieux membres du conseil d’administration et à leurs employés, ainsi qu’au club sportif de Fenerbahçe. Lorsque nous avons planifié la journée d’aujourd’hui, nous devions tenir une réunion ouverte à la presse, mais hier, nous avons reçu de tristes nouvelles. Nous avons fait partir un joueur très important de Fenerbahçe, qui était l’une des légendes de Fenerbahçe, connu sous le nom de « Puşkaş Ergun », qui a marqué l’histoire de Fenerbahçe, pour son dernier voyage. Pour cette raison, l’heure de notre programme a été modifiée. Je m’excuse auprès de tous les membres de la presse, j’espère qu’ils comprendront. Comme vous le savez, le 6 février 2023, notre pays a connu une très grave catastrophe, et même une catastrophe, c’est un euphémisme. Nous avons subi de très graves tremblements de terre l’un après l’autre, touchant 15,7 % de notre population, couvrant 11 provinces, dans une zone plus vaste que de nombreux pays européens. En conséquence, nous avons subi de grandes pertes, une douleur difficile à décrire et un grand désastre qui a secoué notre société. Une fois encore, je souhaite la miséricorde d’Allah à tous nos citoyens qui ont perdu la vie, et mes condoléances à leurs proches et à notre pays. Nous avons travaillé et travaillons ensemble pour laisser cette période douloureuse derrière nous, main dans la main et épaule contre épaule, en tant que pays et nation. En tant que nation, en tant que pays, un incroyable esprit de solidarité s’est manifesté jusqu’à présent dans ce processus. Aujourd’hui, nous nous trouvons devant le public sportif estimé dans le cadre de la campagne d’aide Shoulder to Shoulder que la Fédération turque de football a mise en œuvre en très peu de temps afin d’être aux côtés de nos concitoyens dans nos régions qui ont subi le tremblement de terre. En tant que club sportif de Fenerbahçe, mais pas seulement, en tant que tous les acteurs du football, nous avons travaillé, œuvré et fait tout notre possible depuis le premier jour. Nous avons passé des heures à nous demander ce que nous pouvions faire. Chacun a essayé de faire plus que ce qu’il pouvait. Nous, avec nos athlètes, nos associations, nos membres et nos supporters, mais pas seulement avec nos supporters, mais avec tous les habitants de cette région, nous avons essayé d’être aux côtés de nos citoyens et de notre État dans la zone sinistrée et de faire tout ce que nous pouvions.

« Nous avons acheminé 156 camions d’aide dans la zone touchée par le tremblement de terre.

Ali Koç a remercié tous ceux qui ont participé aux campagnes d’aide organisées et a déclaré : « Nous avons transformé notre stade en centre de secours en cas de catastrophe, nous avons livré 156 camions contenant le matériel nécessaire dans nos zones sinistrées, chaque groupe de produits étant trié séparément et préparé avec soin, à notre peuple, dans la zone du tremblement de terre. Je voudrais remercier tous nos concitoyens qui ont acheté et apporté des marchandises depuis leurs maisons, leurs boutiques, leurs magasins, leurs marchés, et qui ont dit « laissez-moi être mon sel dans la soupe » jour et nuit pendant des jours et des jours. La livraison de ce matériel dans les régions a bien sûr été une grande opération de logistique. Et croyez-moi, je ne dirai pas que le matériel le plus facile à obtenir a été celui des camions. Il y avait des camions prêts à prendre tout le matériel d’aide que nous avions préparé, et je voudrais remercier toutes les entreprises de logistique qui ont contribué à cela. Je voudrais également remercier tous les citoyens qui se sont mobilisés pour cette campagne d’aide. Nous avons fait don de tentes, et avec le Croissant-Rouge, nous avons organisé une campagne de don de sang, en disant « C’est dans notre sang ». Le problème le plus important qui attend actuellement une solution dans la zone du tremblement de terre est de répondre au besoin d’abris. En tant que club sportif de Fenerbahçe, nous avons immédiatement fourni des tentes et en avons livré 1300 à l’AFAD, qui les a réparties en fonction des besoins. Notre association Yellow Lacivert a également établi un village de tentes avec 200 tentes, apportant des solutions aux besoins d’hébergement d’environ 1000 personnes. En outre, nous avons organisé une campagne de don de sang avec le Croissant Rouge pour les personnes qui ont survécu au tremblement de terre avec des blessures, en disant que l’unité et la solidarité pour notre pays sont dans notre sang. Avec la participation de notre conseil d’administration, de nos employés, de nos athlètes, de nos équipes techniques et des citoyens de cette région, nous avons ouvert les portes de notre club pour le don de sang pendant trois jours. Dans le cadre de cette campagne, 2053 tubes de sang ont été donnés. On nous a dit que c’était l’un des dons de sang les plus importants réalisés selon les normes du Croissant-Rouge. Je voudrais remercier le Croissant-Rouge et tous ceux qui ont soutenu la réalisation de notre campagne de don de sang une fois de plus ».

« Nous avons recruté de nombreux jeunes athlètes

En déclarant qu’ils ont recruté de nombreux jeunes athlètes qui ont dû interrompre leur vie sportive à cause du tremblement de terre, Koç a déclaré : « Il faudra un très, très long processus pour guérir la douleur de ce désastre. Il n’y a pas de répit ni d’arrêt dans les aides et les mesures à prendre pour nos zones sinistrées et notre peuple, nos enfants et les enfants qui s’y trouvent. Notre devoir à tous est de ne pas oublier et de ne pas les laisser oublier. Le 23 avril, afin de rendre les enfants de la région un peu plus heureux, nous étions dans le village de tentes que nous avons installé avec notre association Lacivert Jaune à Hatay, et nous avons célébré notre fête ensemble. Naturellement, nos enfants ont été les plus touchés par la catastrophe du tremblement de terre. Le 23 avril, afin de rendre les enfants de la région un peu plus heureux, nous étions dans le village de tentes que nous avons établi avec notre association Yellow Lacivert à Hatay, et nous avons célébré nos vacances ensemble. Leur offrir une belle journée et voir le sourire sur leurs visages valait tout l’or du monde. Les enfants de la région sont les enfants de chacun d’entre nous, leur avenir devrait être confié à chacun d’entre nous. Notre plus grand devoir devrait être de les soutenir dans toutes les difficultés qu’ils rencontrent et d’enlever les pierres qui se trouvent sur leur chemin. Nous avons recruté de nombreux jeunes athlètes qui ont dû interrompre leur vie sportive, en particulier dans nos branches basket-ball, volley-ball et natation. En ce qui concerne les enfants et les jeunes, conformément à l’identité de Fenerbahçe en tant que club sportif, nous avons également recruté de nombreux jeunes athlètes qui pratiquaient des sports dans la région et qui ont dû interrompre leur vie sportive en raison du tremblement de terre, en particulier dans nos sections de basket-ball, de volley-ball et de natation. Nous avons répondu à leurs besoins éducatifs et logé ceux qui avaient besoin d’un abri au sein de notre propre organisation. Nous avons essayé de tout prendre en charge pour eux. Je voudrais également dire que chacun des athlètes qui sont venus ici a apporté une grande contribution aux branches dans lesquelles nous concourons. Des athlètes particulièrement précieux de Hatay ont rejoint notre organisation ».

Lire Aussi  L'ère Burak Yilmaz à Kayserispor

« Toutes les parties prenantes du football ont pris des mesures importantes.

Affirmant que tous les acteurs du football sont en compétition pour panser les plaies, Ali Koç a fait les déclarations suivantes :

« Tous les clubs et même toutes les parties prenantes du football ont pris individuellement de nombreuses mesures précieuses pour panser les plaies du tremblement de terre. Les acteurs du monde du football ont fait preuve d’une attitude et d’un esprit de solidarité exemplaires, tout comme l’ensemble de la nation… La nation turque a montré ce dont elle est capable lorsque nous avons le plus besoin d’unité et de solidarité. La campagne Shoulder to Shoulder a été lancée pour apporter une solution au besoin d’hébergement. Nous avons créé une ressource de 112 millions de TL. Cette ressource sera entièrement consacrée au travail de la campagne « Shoulder to Shoulder » pour répondre au besoin d’hébergement. En tant qu’organisation faîtière de la famille du football, la Fédération turque de football, en collaboration avec le ministère des sports, l’association des clubs et l’organisme de radiodiffusion, a lancé une campagne d’aide à long terme couvrant toutes les parties prenantes du football. Comme je l’ai déjà mentionné, cette campagne a été organisée en très peu de temps, ce qui a été apprécié. Afin d’apporter une solution au problème le plus important de la région, à savoir le besoin d’abris, la campagne « épaule contre épaule » a été lancée et notre campagne est toujours en cours. M. le Président donnera les chiffres, mais notre objectif est de mettre des milliers de conteneurs au service des habitants de la région le plus rapidement possible. Dans ce contexte, la TFF a annoncé qu’elle avait commandé 1000 conteneurs dans un premier temps. En fin de compte, les chiffres seront très élevés. Comme l’objectif est très important, la campagne se poursuit. Nous avons dit : « N’oubliez pas, ne les laissez pas oublier, continuez à soutenir la campagne ».

« Nous créons un espace de vie de 500 conteneurs à Kahramanmaraş »

Ali Koç a déclaré qu’ils allaient créer un autre espace de vie de 500 conteneurs à Kahramanmaraş en plus de la ville de conteneurs à Hatay et a utilisé les expressions suivantes :

« En tant que club sportif de Fenerbahçe, nous avons promis 1000 conteneurs lors de la nuit d’aide et de solidarité « Shoulder to Shoulder » dans le cadre de cette mesure importante prise par la Fédération turque de football. Avec le soutien de nos membres, de nos sponsors, des hommes d’affaires de Fenerbahçe et des associations, nous avons créé un total de 112 millions de TL de ressources à la fois en Turquie et à l’étranger pour cette promesse de conteneurs. Ces ressources bénéficieront entièrement à la campagne « Shoulder to Shoulder » pour les besoins en abris. Nous avons transféré 50 millions de TL sur les comptes de la FFT hier. En plus de la ville de conteneurs à Hatay, nous établissons également un espace de vie de 500 conteneurs à Kahramanmaraş. Notre projet de conteneurs a deux jambes. Avec l’accord que nous allons signer aujourd’hui, nous avons transféré hier 50 millions de TL, soit le coût de 550 conteneurs pour la ville de conteneurs qui sera construite par la FFT à Hatay, sur les comptes de la FFT. Vous direz « et le reste du montant ? », Nous construisons un autre espace de vie de 500 conteneurs à Kahramanmaraş en plus de la ville de conteneurs de la fédération de football à Hatay dans le cadre de cette campagne, dans le cadre des commandes que nous avons placées avant la campagne. Inshallah, si Dieu le veut, elle sera déplacée au début du mois de juillet, et notre objectif est d’ouvrir officiellement cet endroit le 19 juillet, et j’espère que notre président, vous et vos amis, serez ici avec nous. N’appelez pas cela un conteneur. L’infrastructure, l’eau, l’électricité, les espaces de vie, en particulier les espaces de vie sociale, sont très importants ici. Ne considérez pas cela uniquement comme l’installation d’un conteneur métallique 3×7 à cet endroit. Ici, grâce au soutien de notre État, parce qu’ils feront tous les travaux d’infrastructure, personne ne doit avoir de doute que nous ferons de notre mieux, épaule contre épaule, avec la coordination de l’AFAD.

« Le soutien ne doit pas s’arrêter

Attirant l’attention sur la nécessité d’un soutien continu pour normaliser la vie des populations dans les régions touchées par les tremblements de terre, Koç a déclaré : « En tant que Fenerbahçe, nous avons fait don aujourd’hui de la somme nécessaire à la mise en place d’un total de 1050 conteneurs pour la campagne Shoulder to Shoulder. Pour cela, nous signerons le protocole entre nous en votre présence aujourd’hui. En résumé, en tant que Fenerbahçe, à partir d’aujourd’hui, nous avons fait don de la somme nécessaire à la mise en place d’un total de 1050 conteneurs pour la campagne Shoulder to Shoulder. Pour cela, nous signerons le protocole entre nous en votre présence aujourd’hui. Je tiens à remercier chaleureusement tous les supporters de Fenerbahçe qui nous ont aidés à collecter 112 millions de TL dans le cadre de cette initiative que Fenerbahçe a prise pour soutenir son pays ! Je voudrais également remercier le ministère des Sports, la Fédération turque de football et le diffuseur de nous avoir donné cette opportunité, c’est-à-dire d’avoir préparé le terrain pour que nous puissions offrir cette prestation. En tant que club sportif de Fenerbahçe, chaque mesure que nous prenons pour notre peuple et notre pays dans cette catastrophe fait partie de notre amour pour notre pays et de notre appartenance à notre pays. Faire de notre mieux à cet égard est la responsabilité la plus importante et la plus significative que nous ayons. C’est avec cette responsabilité que nous prenons chaque mesure. C’est avec cette responsabilité que nous soutenons notre État et notre nation. Comme nous l’avons dit le premier jour, nous le soulignons et le rappelons une fois de plus aujourd’hui. Cette question ne doit jamais disparaître de notre agenda, les aides et les soutiens ne doivent pas cesser afin de normaliser la vie de nos citoyens, et en tant que pays et nation, nous devons panser nos plaies ensemble jusqu’à la fin avec le même esprit de solidarité qu’au début. N’oubliez pas et n’oubliez pas », a-t-il déclaré.

« Je remercie tous les fans de football

Mehmet Büyükekşi a déclaré que de nombreux clubs avaient organisé des campagnes d’aide après les tremblements de terre et a ajouté : « M. Ali Koç, président du club sportif de Fenerbahçe, très précieux membres du conseil d’administration de la FFT et du club sportif de Fenerbahçe et cher public, je vous salue tous avec amour et respect. Avant de commencer mon discours, je voudrais souhaiter la miséricorde de Dieu à Ergun Öztuna, un joueur précieux de Fenerbahçe qui a perdu la vie, et la miséricorde de Dieu à sa famille en deuil. Comme vous le savez tous, nous avons lancé une campagne le 1er mars, en collaboration avec de nombreuses chaînes de télévision nationales liées au football, afin de panser les plaies du tremblement de terre qui s’est produit à Kahramanmaraş le 6 février et qui a touché 11 provinces très profondément. Cette campagne a été lancée main dans la main avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, la FFT, la Fondation de l’Union des clubs et toutes les parties prenantes du football. L’objectif était de permettre à la famille du football turc de se retrouver côte à côte et épaule contre épaule en ce jour si douloureux et difficile, et de contribuer à aider les victimes du tremblement de terre sur le thème « le football, ce n’est pas que du football ». Ce faisant, nombre de nos clubs, comme vient de le mentionner notre estimé président Ali Koç, ont fait don, dès le lendemain du tremblement de terre, de milliers de TIR d’aide provenant de différentes régions d’Anatolie et d’Istanbul pour répondre à des besoins urgents. Ces aides ont été acheminées très rapidement pour être distribuées dans ces régions. Les besoins urgents ont été satisfaits jusqu’à un certain jour. Environ 600 à 700 000 bâtiments ont été endommagés par le tremblement de terre, et lorsque les besoins urgents ont été satisfaits, le besoin d’abris s’est fait sentir. Lorsque nous avons examiné les besoins en matière d’abris, la solution la plus rapide était les tentes, mais nous avons ensuite réalisé qu’il existait une autre solution urgente : les conteneurs. Nous avons organisé une réunion avec nos chers présidents de club. Comme l’a indiqué le président Ali, nous avons décidé de faire don de 1 000 000 de conteneurs, tandis que la FFT a fait un don de 20 millions à l’AFAD. Alors que les effets du tremblement de terre apparaissaient jour après jour et qu’il s’avérait que plus de 10 millions de personnes étaient touchées, nous avons convenu que ces 1 000 conteneurs ne suffiraient pas et nous avons lancé la campagne Shoulder to Shoulder (d’épaule à épaule) le 1er mars. Des personnalités importantes de la famille du football, non seulement de Turquie mais aussi de l’étranger, de Guardialo à Arsène Wenger et leurs amis comme İlkay Gündoğan et Hakan Çalhanoğlu ont rejoint notre émission et exprimé leur soutien. Nos équipes nationales, les clubs de Super League et de 1ère ligue, la Fondation de l’Union des clubs… Tous ont participé à la campagne et y ont apporté une très bonne contribution. La campagne n’a pas duré une journée. Elle se poursuivra tous les vendredis, samedis, dimanches, lundis… Lors des matches joués en Super League, 1ère ligue, 2ème ligue et 3ème ligue, nos footballeurs entrent sur le terrain avec une banderole à la main. Pour envoyer des SMS à la campagne Shoulder to Shoulder, je vérifie chaque semaine. Je la vérifie chaque semaine et elle se poursuit. Entre 15 et 20 000 messages de soutien sont envoyés. Je remercie tous les fans de football pour cela », a-t-il déclaré.

Lire Aussi  Trendyol Super Lig | Trabzonspor 1-5 Galatasaray

Büükekşi a déclaré que des terrains en gazon artificiel pour les enfants seraient aménagés dans toutes les villes-conteneurs qui seront construites : « Je tiens tout particulièrement à le souligner, comme vient de le faire mon estimé président. Nous ne pensons pas à la ville de conteneurs uniquement en y plaçant des conteneurs. Nous avons lancé un appel d’offres. Nous construirons un terrain en gazon artificiel spécialement pour les enfants dans chaque ville de conteneurs. Toutes ces villes auront une aire de jeux pour les enfants. Il y aura certainement d’autres sections qui assureront leur développement. Plusieurs de nos équipes ont également apporté leur contribution aux victimes du tremblement de terre ces derniers jours pour leur remonter le moral. Fenerbahçe, Beşiktaş, Galatasaray, Başakşehir… Tout d’abord, un match a été organisé à Riva avec la participation de notre ministre Murat Kurum. Les enfants des victimes du tremblement de terre y ont été amenés et on leur a donné le moral. Ensuite, un match a été organisé à Mersin avec l’équipe des célébrités et les enfants des victimes du tremblement de terre. L’importance de Mersin réside dans le fait que nous avions annoncé que Hatayspor, l’une des provinces les plus touchées par le tremblement de terre, jouerait des matchs à Mersin l’année prochaine grâce à la contribution de notre ministère de la jeunesse et des sports. De nombreux joueurs de Hatayspor ont également participé au match de démonstration ce jour-là. Nous avons rendu les enfants très heureux et, là encore, notre ministère de la jeunesse et des sports a offert une installation à Hatayspor. En tant que FFT, nous avons retroussé nos manches pour préparer un terrain d’entraînement pour Hatayspor, qui s’entraînera dans nos installations. Depuis le tremblement de terre, İskenderunspor utilise nos installations de Riva. Nous mettons toutes nos installations à la disposition des équipes touchées par le tremblement de terre. D’autre part, beaucoup de nos équipes ont organisé des matches spéciaux au profit des victimes du tremblement de terre. Fenerbahçe est l’une d’entre elles. Nous avons annoncé que nous utiliserons notre match national au profit des victimes du tremblement de terre. Nous avons commandé 4 000 conteneurs avec les aides apportées jusqu’à présent. 1 000 d’entre eux se trouvent à Kahramanmaraş, 500 à Gaziantep Nurdağı, 500 à Gaziantep İslahiye, 1 000 à Adıyaman et 1 000 à Hatay. »

« Nous répondrons aux besoins d’hébergement de 20 000 personnes »

Déclarant avoir reçu beaucoup d’aide de l’étranger pour les régions touchées par le tremblement de terre, Büyükekşi a déclaré : « Nous allons signer un protocole d’accord aujourd’hui. Hier, le club sportif de Fenerbahçe a envoyé 50 millions sur notre compte. Nous y ajouterons 550 conteneurs. Ce sera également à Hatay. En outre, avec les 500 conteneurs supplémentaires mentionnés par M. le Président, 5 mille 50 conteneurs de notre famille de football seront réalisés. Si nous parlons d’une famille de 4 personnes, nous répondrons aux besoins en abris d’environ 20 000 personnes. 20 000 personnes, c’est en fait un petit district. C’est un chiffre important. Notre campagne se poursuit. J’espère que nous pourrons porter ces chiffres encore plus loin. Malheureusement, les blessures du tremblement de terre ne se guérissent pas en un jour, c’est une période plus longue… Notre État a jeté les bases de résidences permanentes très rapidement. Au moins jusqu’à ce que ces résidences permanentes soient achevées, nous travaillerons main dans la main et épaule contre épaule pour aider les victimes du tremblement de terre à répondre à leurs besoins en matière de logement de la meilleure façon possible, tant sur le plan social que sur d’autres plans. Nous avons combiné une campagne de la manière suivante : nos joueurs nationaux importants de Turquie et le PSG, qui est l’équipe la plus importante à l’étranger, nous ont fait don de 20 millions de lires, soit environ un million d’euros. En plus de ce don, l’Association européenne des clubs a fait un don de 500 000 euros. En même temps, ils nous ont envoyé les maillots de certains joueurs de football. Nous avons récemment signé un contrat avec la société GoArt, toujours pour contribuer aux victimes du tremblement de terre. Ces maillots seront vendus là-bas. Ils nous ont garanti un chiffre. Nous l’utiliserons dans la zone des conteneurs », a-t-il déclaré.

Büyükekşi a déclaré qu’il prévoyait de visiter les villes-conteneurs en juin avec des joueurs de football : « Je voudrais lancer un appel à M. le Président et aux autres présidents de club. Nous avons vu, lors du match du Panthéon que nous avons organisé à Mersin, que l’un des sujets qui intéressent le plus les enfants des victimes du tremblement de terre est de se faire prendre en photo avec des joueurs de football, de rencontrer des joueurs de football et de leur parler de leurs rêves. C’est pourquoi nous voulons visiter les villes-conteneurs que nous avons construites pour les victimes du tremblement de terre entre le 11 et le 14 juin avec certains de nos joueurs de football. Nous voulons être ici ensemble. À cette date, la cité de conteneurs construite par Fenerbahçe sera prête, ainsi que celle de la fédération. Ici, le drapeau de Fenerbahçe et celui de la Fédération turque de football seront côte à côte. Ainsi, nous les rendrons heureux », a-t-il déclaré.

« Notre campagne SMS se poursuit

Affirmant que la campagne SMS se poursuit, Büyükekşi a conclu ses propos comme suit

« J’ai encore un remerciement à vous adresser. Lors d’une des visites à domicile que nous avons effectuées à Mersin il y a trois jours, un citoyen particulièrement handicapé a voulu rencontrer Arda Güler et a demandé son maillot dédicacé. J’ai appelé M. Ahmet, qui l’a mis en contact avec Arda Güler par vidéo et qui lui a envoyé le maillot. Je pense qu’il s’agissait d’un jeune homme d’environ 25 ans et vous ne pouvez pas croire à son bonheur. La même chose s’est produite la semaine dernière lorsqu’un citoyen handicapé a demandé le maillot d’Icardi à Galatasaray. Nous voulons les rendre spirituellement heureux avec de telles choses. C’est pourquoi je tiens à remercier chaleureusement nos clubs. Je demande tout particulièrement à tous nos clubs et à l’ensemble du monde du sport de se donner la main et d’agir ensemble dans le cadre de futures collaborations. Enfin, notre campagne SMS se poursuit. Veuillez écrire DESTEK et l’envoyer au 8332. Je vous présente mes respects à tous, merci ».

Christine Aubert