Lance Armstrong ne conçoit pas l’esprit sportif des jeunes coureurs d’aujourd’hui : « Pourquoi se donnent-ils tous l’accolade alors qu’ils viennent de perdre ? Cela ne m’a jamais traversé l’esprit ».

Lance Armstrong revient dans l’actualité avec une nouvelle polémique. Après avoir souvent évoqué son époque cycliste, ne manquant pas de susciter le débat avec des déclarations explosives concernant notamment le dopage, l’ancien coureur texan s’en prend maintenant à la génération actuelle de coureurs. La raison est simple : l’homme de 52 ans ne peut concevoir l’esprit sportif dont font preuve la plupart des jeunes d’aujourd’hui à la fin de la course, lorsque l’on voit (pas toujours, mais assez souvent) le vainqueur et le perdant s’embrasser, comme cela s’est produit par exemple à la fin de la dernière édition de la Coupe du monde de cyclisme de la FIFA. Milan-Sanremo entre Jasper Philipsen, Michael Matthews e Tadej Pogacar.

« La génération actuelle, ces enfants, se battent et courent les uns contre les autres tout au long de la course, et quelqu’un va perdre », a déclaré Armstrong sur le podcast du youtuber Danny Duncan, « Le gagnant attend à la ligne d’arrivée et embrasse le perdant. Et je me dis : « Quoi ? Vous attendez là pour vous faire des câlins ? Après avoir perdu ?« .

Je ne dis pas que notre génération faisait ce qu’il fallait, ni que j’en étais fier », a poursuivi le vainqueur de sept Tours de France, tous révoqués par la suite pour dopage. Je pense que c’est agréable à voir, mais pour nous, ce n’était pas comme ça. Cela ne m’a jamais traversé l’esprit. Je pense que les courses de notre génération étaient meilleures.

Lire Aussi  Giro d'Italia 2023, Jonathan Milan : "J'ai essayé de tout donner, il me manquait un peu d'expérience"

Chantal Martin